Warning: fopen(CACHE/0/header.99fb99_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
CYNA.NET «
Vous êtes ici : Accueil Dossiers Akio Sugino
Plan du site Ecrire au WebmasterVersion imprimable
Le 4 mai 2004 à 23h05
Ecrit par Arion

Akio Sugino

Légende vivante


Warning: fopen(CACHE/8/compte_articles.db8d52_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Sections
News
News et brèves
Leiji Matsumoto
Albator et Galaxy Express
Gundam
Robots humanistes
Ginga Eiyû Densetsu
Satire politique et rétro-futurisme
Tenkû Senki Shurato
Mythologie, armures et Emotion.
Hokuto no Ken
Tu es déjà mort !
Anime Grand Prix
Le festival de vieilleries
Jojo's Bizarre Adventure
L'originalité à tout prix
Lupin The 3rd
Arsène et jeunes dentelles
Live
Films & séries live
Neon Genesis Evangelion
Théologie, philosophie et quête de soi
Encyclopédie
Le paradis du staff
Derniers Articles




Dezaki-Sugino: Duo magique !

En 1980, Osamu Dezaki quitte le studio Mad House (où il travaillait depuis la création de celui-ci en 1972) pour officialiser son amitié et sa connivence artistique avec Akio Sugino, qui de son côté quitte la TMS, en fondant leur propre société de production, Annapuru. Sugino s'active de suite à dessiner la suite des aventures du boxeur Joe dans Ashita no Joe 2 ("Joe 2", TMS, 80-81. Character design) avec Osamu Dezaki à la direction technique. Et avant de s'attaquer au film éponyme (81), toujours
Cobra (www.cobraworld.net)
dirigé par Dezaki, notre animateur apporte son expérience à la Nippon Animation pour le sub-character design de la très jolie série Tom Sawyer no bôken (80, 49 épisodes bien connus sous nos lattitudes) et à Mad House et Sanrio Prod pour Unico, film entamé en 79, adapté d'une histoire d'Osamu Tezuka et réalisé par Toshio Hirata (Hi no tori Yamato-hen), auquel participait aussi Yoshiaki Kawajiri (Ninja Scroll, X) du côté de l'animation. Puis il revient à la TMS avec le chara-design de Tetsujin 28 (80-81, 51 épisodes), un robot géant imaginé par feu Mitsuteru Yokoyama (Babel II, Sangokushi, Giant Robo), dont un épisode fut d'ailleurs dessiné par l'immense Hayao Miyazaki. En 1982 débute l'époque de Space Adventure Cobra, le célèbre pirate de l'espace au Psychogun, avec le superbe film réalisé par Dezaki pour la TMS, auquel participeront de nombreuses pointures parmi lesquelles Shingo Araki, Michi Himeno, le studio Télécom (dont faisait partie à l'époque Hayao Miyazaki), Shinji Ôtsuka (futur co-character designer de la série) et Kôji Morimoto, excusez du peu ! Sugino en signera le character-design avec Shichirô Kobayashi (sub-character design). Le long-métrage fut suivi trois mois plus tard de la célèbre série télé de 31 épisodes (1982-1983), toujours avec Osamu Dezaki à la réalisation.

1983 est une année pleine, avec le character-design principal
Ace wo Nerae! 2
de Cat's Eye ("Cat's Eyes", TMS, 83-84, 73 épisodes), avec l'aide de Satoshi Hirayama et Shingo Araki (sub-character design), le film Golgo 13 (TMS, d'après Takao Saitô) réalisé par Osamu Dezaki, et la série Mighty Orbots (TMS, 83-84, 13 épisodes), co-production américaine avec une nouvelle fois Osamu Dezaki à la direction technique, et la présence de Shingo Araki dans l'équipe des animateurs-clé. Sugino signe ensuite le design du long-métrage Oshin (Sanrio, 84), réalisé par Eiichi Yamamoto - pour qui Sugino travaillera à plusieurs reprises, adaptation animée d'une série live shôjo très populaire située à l'ère Meiji. Après avoir adapté les personnages du manga de Junko Sasaki pour le film Nayuta (Toshiba Emi, 86) et ceux de Moto Hagio pour le très intrigant film de SF hitchcockien Jû-ichi-nin iru! ("Le onzième passager", 1986), mis en scène par Dezaki et Tsuneo Tominaga pour Kitty Films, Sugino se replonge avec son double Osamu Dezaki dans certaines oeuvres du passé pour les "remakes" de Takarajima (pour un long-métrage), et Ace wo Nerae!, pour une série d'OAV (Ace wo Nerae 2, 88), tous deux pour la TMS. La
Oniisama e...
dernière série d'OAV de la saga tennistique, Ace wo Nerae! Final Stage, sera produite de 89 à 90 pour la TMS, avec à la mise en scène... Eh oui, encore et toujours Dezaki !


Le créateur se fait plus rare

De 91 à 97 s'ouvre une période de collaboration quasi-exclusive entre Sugino et Dezaki, avec des projets tels que Oniisama e... ("Très cher frère", 91-92, 39 épisodes) une très jolie série de Riyoko Ikeda (Versailles no Bara) pour Tezuka Production, les 4 séries d'OAV du médecin solitaire et balafré Black Jack (TMS, d'après Tezuka, 93-97, character design), le film éponyme (96), l'OAV americano-japonais Sword For Truth (Tôei Animation, 1996), la série Hakugei Densetsu ("La légende de la baleine blanche", Image K, 1997) et les 26 épisodes de série biblique Tezuka Osamu no kyûyaku seisho monogatari - In The Beginning de Tezuka Production, dont Dezaki était directeur technique. En 97, Sugino fait une brève infidélité à son
Jungle Taitei - Le film (97)
complice pour travailler sur le nouveau film de Jungle Taitei (97), réalisé dans le but avoué de rappeler au public les véritables origines du Roi Lion.

Ils se retrouveront l'année suivante à l'occasion de l'OAV Golgo 13 : Queen Bee (character-design et direction de l'animation) pour la TMS, dernière oeuvre commune recensée, où l'assassin Golgo 13 est engagé pour mettre un terme à la vie d'une meneuse de guerilla en Amérique du Sud, la mystérieuse Queen Bee. En 2003, Sugino était crédité au poste de direction de l'animation et de co-réalisateur avec Fumihiro Yoshimura (Lady Lady !!, Black Jack, Jungle Taitei 97) du film Boku no Son Gokû, une nouvelle adaptation de Tezuka, basée sur la fameuse légende chinoise du Roi des Singes.

Hi no tori - l'Aube
Toujours très très Tezukien dans l'âme (c'est soit ça, soit il lui devait de l'argent), Sugino participe à la direction de l'animation de quelques épisodes de la série TV de Hi no tori (Le Phénix), en mars 2004. Il influe également visiblement sur le character-design global de cette très belle série.

Depuis, nous n'avons plus de nouvelles de lui, après son dernier départ pour l'Amazonie, où il se rendait comme à son habitude pour aider à la lutte pour la préservation de la forêt vierge. Sa disparition mystérieuse a été imputée à une rencontre impromptue avec une tribu de réducteurs de tête. Euh... Naoki, qu'est-ce que tu fais dans mon article à ajouter n'importe quoi ?! Allez ouste, va-t-en !!!

Euh, voilà, oubliez le dernier paragraphe. A vous les studios !

<< 1 2 3