Warning: fopen(CACHE/0/header.99fb99_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
CYNA.NET «
Vous êtes ici : Accueil Saint Seiya Présentation par Naoki
Plan du site Ecrire au WebmasterVersion imprimable
Le 11 mai 2003 à 00h54
Publication d'origine : 1996
Ecrit par Nao/Gilles

Présentation par Naoki


Warning: fopen(CACHE/8/compte_articles.db8d52_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Sections
News
News et brèves
Goodies
Les produits dérivés
Episodes
Titres et staff complet
Asgard
Dossier technique
Ring ni kakero
Les Chevaliers du Ring
Films
Pop-corn non fourni
Manga
Le commencement
Musique
Seiji Yokoyama et les CD
Hades
Manga et OAV
Encyclopédie
Le paradis du staff
Derniers Articles




Manga et série TV

C'est dans le tout premier numéro de l'hebdo Jump de 1986 que naît le personnage de Seiya. Dessiné et scénarisé par Masami Kurumada, ce manga rencontre très vite le succès, grâce à quelques bonnes trouvailles de l'auteur. Pourtant les graphismes sont médiocres, et le scénario rappelle un peu un mélange des deux précédents succès de Kurumada, Fûma no Kojirô (voir Okaz 26) et surtout Ring ni kakero. Autodidacte, l'auteur dessine des manga depuis 20 ans et son style, même s'il s'est amélioré au fil du temps, est toujours assez médiocre, surtout au niveau des visages qu'il ne varie pas beaucoup.

Une version animée produite par la Tôei Animation est vite mise au point. Son premier épisode, diffusé le 11 octobre 1986 et qui reprenait la moitié du premier tome du manga, montrait tout de suite une très nette cassure entre les deux versions. La réalisation avait été confiée au grand Kôzô Morishita (Cherry Miel, la petite sirène, Dragon Ball Z) et le character-design à Shingo Araki et Michi Himeno, connus pour Lady Oscar, Ulysse 31 et tant d'autres merveilles.



Sensibilité et recherche esthétique...

Quant au compositeur, Seiji Yokoyama, il est reconnu par la profession comme l'un des plus grands. Captain Harlock notamment, c'est lui. Il a tout compris du violon ou du piano, mais aussi du pianica (piano-harmonica) et de l'accordéon pour lesquels il composa des mélodies inoubliables dans Saint Seiya Asgard. Ses symphonies viennent vraiment d'un autre temps, d'une autre dimension. C'est de l'émotion pure. Tout comme les images de la série... La révélation, c'est le story-board, le scénario, la mise en scène: tout a été fait pour toucher notre coeur et nous tirer le plus de larmes possible. Et c'est réussi: Saint Seiya occupe une place de choix au Panthéon des oeuvres mélo-dramatiques.

<< 1 2 3 >>