DOSSIERS.CYNA.FR «
Sections
Encyclopédie
Le paradis du staff

Et si vous vous ennuyez, allez voir mes autres sites, ou l'ancêtre Cyber Namida, créé en 1996 ;-)



Ecrit par
Nao/Gilles
et Arion
 > Un site s'éteint, une archive s'éveille. (Retour du blog, quand même !) Plan du site Ecrire au Webmaster
Saint Seiya en vrac
Hades > Saint Seiya 23 : Hades 5 (le 11 mai 2003)
Il est où, le Styx ? Tome 23: Meikai-zetsubô no mon (La porte du désespoir, au Meikai) Watare! Acheron-gawa (Traversez le fleuve Achéron !) Nous voici enfin dans le Meikai! J'attendais cet instant depuis si longtemps... Ce royaume se caractérise par un paysage très sombre et très (...)
Lire la suite (12205 signes)
Goodies > Jump Gold Selection (le 16 novembre 2003)
La Jump Gold Selection est une collection de Data Books édités par la Shueisha, société éditrice de Saint Seiya. Consacrée aux adaptations animées de mangas à succès (Dragon Ball Z, City Hunter...), la collection abrite également trois opus entièrement consacrés à Saint Seiya version tv. Ces (...)
Lire la suite (10571 signes)
Musique > Track-listing du Memorial Box (le 11 mai 2003)
Volume I : BGM Best Selection 1 1. Pegasus Ryûseiken (Pegasus Fantasy Forever Blue) - CD 1 piste 12. Cygnus Hyôgen no senshi - CD 3 piste 83. Galaxian Wars - CD 1 piste 34. Fukushû-ki Phoenix (...)
Lire la suite (2183 signes)
Hades > Saint Seiya 21 : Hades 3 (le 11 mai 2003)
L'adieu aux honneurs Tome 21: Sara-sôju no shita ni (Sous les arbres jumeaux de Sara) Me revoici donc enfin devant mon clavier pour vous conter la suite des aventures de nos chevaliers au pays d'Hadès. Mais cette fois, j'ai décidé de faire l'ellipse d'une partie des nombreux combats sans (...)
Lire la suite (13364 signes)
Saint Seiya en question(s) (le 11 mai 2003)
On a souvent critiqué le scénario de Saint Seiya pour sa bêtise ou son incohérence par moments. A sa décharge, on pourra déclarer que le manga apporte quelques réponses-clés aux questions idiotes qu'on a pu se poser en regardant les épisodes. Ce qui constitue d'ailleurs vraisemblablement le seul (...)
Lire la suite (3957 signes)
Hades > Saint Seiya Hades Jûnikyû-hen (le 19 septembre 2003)
Saint Seiya Hades Jûnikyû-Hen (Saint Seiya Hades Chapitre des douze temples). "Info ou intox" ? C'est ce que se sont sans doute répété inlassablement les fans de Saint Seiya depuis l'arrêt de l'anime en 89, lorsqu'on leur parlait d'une hypothétique adaptation du Hadès Chapter. Les aficionados de (...)
Lire la suite (7619 signes)
Hades > Saint Seiya 25 : Hades 7 (le 11 mai 2003)
Le dilemme d'Ikki Volume 25: Greatest Eclipse(la Grande Eclipse) Gekitotsu ! Garuda tai Phoenix(Garuda contre le Phénix) Ikki se retrouve entouré par les trois Juges des Enfers. Eaque du Garuda (un autre nom du phénix) s'avance. Il sera son adversaire. La tradition voulant que tout (...)
Lire la suite (4961 signes)
Ring ni kakero > Les catégories de poids (le 16 septembre 2003)
Pour éviter des combats à la David contre Goliath, la boxe a adopté des systèmes de catégories par poids pour les combats. Je ne sais pas pour vous, mais moi je n'y ai jamais rien compris... Alors voilà un petit récapitulatif pour s'y retrouver, avec la tranche de poids (en kilos), le nom (...)
Lire la suite (1425 signes)
Shigeyasu Yamauchi (le 21 octobre 2003)
Né le 10 avril 1953 à Hakodate (Hokkaidô), Shigeyasu Yamauchi fait son entrée dans le monde de l'animation chez Ashi Production (aujourd'hui Production Reed), le studio d'animation à l'origine de Gigi et né en 1975. Il y fera ses premières armes avant d'être remarqué par les pontes de Tôei (...)
Lire la suite (14603 signes)
Manga > Kurumada, un homme... bien entouré ! (le 25 août 2003)
Masami Kurumada, Masami Kurumada... Quand on parle du manga, tout le monde n'a que ce mot à la bouche. Pourtant il n'était pas le seul à travailler dessus... Enfin, quand je dis qu'il "travaillait" dessus, j'entends par là qu'il signait les contrats. Pour le reste, on ne sait pas trop..... La (...)
Lire la suite (2198 signes)
Musique > Eternal Edition > File 01-02 : Elaboration musicale (le 21 octobre 2003)
Commencez le CD 1 par la piste 2, vos oreilles vous en remercieront. Le plus connu des génériques de Saint Seiya, signé Make Up, ouvrait les 73 premiers épisodes. Le producteur Yoshifumi Hatano tenait à cette opposition entre un générique rock et une bande son symphonique. « En commençant à (...)
Lire la suite (3938 signes)
Présentation par Naoki (le 11 mai 2003)
Diffusé dès 1988 en France, Saint Seiya (Les chevaliers du zodiaque) est l'un des plus grands succès que le Club Dorothée ait jamais eu. Il fut à l'origine de nombreuses passions pour l'animation japonaise... La plus belle des sagasVous connaissez tous son (...)
Lire la suite (8141 signes)
Autres articles en vrac
Kazuo Komatsubara est un nom généralement moins considéré en France que celui d'autres grands animateurs comme Shingo Araki ou Akio Sugino, pour ne citer qu'eux. Pourtant, ce designer très familier des univers cultes de Leiji Matsumoto et Gô Nagai est associé à jamais à l'âge d'or de la Tôei et à (...)
Lire la suite (53136 signes)
Leiji Matsumoto > Captain Harlock > Albator contre Harlock
Attention, article à remettre dans son contexte... La première page, consacrée au doublage, fut publiée sur le newsgroup fr.rec.anime en 1998. Quant à la seconde, concernant la censure, elle est tirée d'un mail envoyé à Animeland.com en novembre 2002. VF contre VOJ'ai passé la soirée d'hier à (...)
Lire la suite (12018 signes)
Lupin The 3rd > Lupin Hassei
C'est en 1982 que naît le projet d'une nouvelle série télévisée de l'univers Lupin intitulée Lupin Hassei, une coproduction franco-japonaise qui devait être dans la veine des Ulysse 31 et autres Mystérieuses Cités d'Or. Encouragés à l'époque par l'engouement porté par le public nippon à Lupin (...)
Lire la suite (5234 signes)
Leiji Matsumoto > Captain Harlock > Les épisodes d'Albator
1. Uchû ni hatameku kaizoku-kiTraduction: Le drapeau pirate flottant dans l'espace 2. Michi kara no messageTraduction: Message d'un inconnu 3. Kami no yô ni moeru onnaTraduction: La femme qui brûlait comme du papier 4. Jiyû no hata no moto niTraduction: Sous le drapeau de la (...)
Lire la suite (4754 signes)
Plongeons maintenant dans les coulisses du film et de la série télévisée. Note d'Arion : Les noms sont présentés à la japonaise, soit Nom / Prénom.  X1999, le film, réalisé par le très grand RinTarô, est la première oeuvre de CLAMP à être adapté en un long-métrage d'animation. Le (...)
Lire la suite (18796 signes)
Il est de ces films qui vous chamboulent totalement et continuent de vous hanter bien après la fin de la séance, lorsque les lampes se rallument. Le dernier film de Sofia Coppola, fille de son père et réalisatrice prometteuse du non moins prometteur Virgin Suicides, est de ceux là. Lost in (...)
Lire la suite (5519 signes)
Ginga Eiyû Densetsu > Ginga Eiyû Densetsu
Ginga Eiyû Densetsu (La Légende des Héros de la Galaxie) est à l'origine une série de romans (10 volumes pour Ginga Eiyû Densetsu et 4 pour Ginga Eiyû Densetsu Gaiden) publiés à partir de 1982 et écrits par Yoshiki Tanaka, un écrivain de science-fiction très renommé au pays du Soleil Levant, déjà (...)
Lire la suite (4953 signes)
Leiji Matsumoto > Galaxy Express > Galaxy Express de ma jeunesse
C'est en 1977 que l'hebdomadaire Shônen King publie les premières planches de Ginga Tetsudô 999(prononcer "three nine"), manga qui comptera 18 volumes et une jolie réputation auprès d'un lectorat amoureux des grands espaces intersidéraux. A la base de ce manga culte et éternel, il y a Ginga (...)
Lire la suite (12832 signes)
Confortablement installé dans mon canapé, j'ai pu me délecter de cette très belle série TV qu'est Wolf's Rain. Malheureusement, le syndrome Noir a de nouveau frappé, et le carosse s'est transformé en citrouille au dernier moment. Aïe. ["Contre-avis" d'Arion en deuxième partie d'article] (...)
Lire la suite (19488 signes)
X est à l'origine un manga ésotérique - débuté en 1992 - traitant de combats occultes sur fond de futur apocalyptique. Les dessins sublimes du groupe CLAMP illustrent une trame complexe, aux implications profondes. X se déroule dans le même univers que Tôkyô Babylon (un autre chef d'œuvre de (...)
Lire la suite (15644 signes)
Désormais soigneusement rangée au panthéon des plus belles séries animées jamais produites par le Japon, Cowboy Bebop n'était pourtant au départ qu'un animé au succès pour le moins inattendu qui faillit bien ne jamais voir le jour. Retour sur une des plus belles séries animées japonaises et l'une (...)
Lire la suite (16748 signes)
Juliette, je t'aime... Une déclaration si simple à faire... Et pourtant... Ces quelques mots, Yûsaku Godai (Hugo Dufour), le héros de Maison Ikkoku, mettra bien longtemps avant de pouvoir les prononcer à sa bien aimée Kyôko Otonashi (Juliette Rosier). Le succès de Juliette je t'aime doit beaucoup (...)
Lire la suite (14639 signes)