Warning: fopen(CACHE/0/header.99fb99_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
CYNA.NET «
Vous êtes ici : Accueil Dossiers Neon Genesis Evangelion Evangelion en profondeur
Plan du site Ecrire au WebmasterVersion imprimable
Le 17 août 2004 à 18h14
Publication d'origine : 29 juillet 1996
Ecrit par Nao/Gilles

Evangelion en profondeur

Psychologie


Warning: fopen(CACHE/8/compte_articles.db8d52_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Sections
News
News et brèves
Leiji Matsumoto
Albator et Galaxy Express
Gundam
Robots humanistes
Ginga Eiyû Densetsu
Satire politique et rétro-futurisme
Tenkû Senki Shurato
Mythologie, armures et Emotion.
Hokuto no Ken
Tu es déjà mort !
Anime Grand Prix
Le festival de vieilleries
Jojo's Bizarre Adventure
L'originalité à tout prix
Lupin The 3rd
Arsène et jeunes dentelles
Live
Films & séries live
Neon Genesis Evangelion
Théologie, philosophie et quête de soi
Encyclopédie
Le paradis du staff
Derniers Articles
On n'en revient toujours pas. Personne n'avait pu oublier Gunbuster et Nadia. Quand les studios Gainax ont annoncé l'arrivée de leur nouvelle série, sorte de croisement entre les deux, on n'aurait jamais pu imaginer un tel choc. Ce choc, on le doit à Hideaki Anno, l'animateur le plus otaku de la profession. Peu après la fin de Nadia, le réalisateur-culte entre dans une longue période de dépression où il se remet complètement en question. Il finit par s'en sortir, et c'est avec un recul incroyable qu'il peut ainsi nous offrir Evangelion, la plus grosse claque qu'il nous ait jamais donnée. A ne manquer pour rien au monde. Rien.
Réflexion (Page 1)
Introspection (Page 1)
Visions (Page 1)
Procès (Page 2)

La claque, on la reçoit déjà en voyant les premiers épisodes. C'est LA série de rêve pour les otakus : en l'an 2015, quinze ans après la catastrophe du Second Impact, trois jeunes de 14 ans (les Children comme on les appelle : le chétif Shinji, l'introvertie Rei et l'extravertie Asuka) pilotent des " robots " à la Goldorak et protègent notre planète contre une invasion de, hum, soi-disants extra-terrestres se faisant appeler les " Anges ". Le sort de notre planète est en jeu. Si si. Ajoutez en prime de nombreuses scènes coquines (" service, service ! ", comme l'annonce gentiment la narratrice à la fin de chaque épisode), une excellente bande son et une qualité d'animation et de graphisme inégalée à ce jour dans l'animation télévisée. Certains épisodes n'ont rien à envier aux meilleurs OAV du marché...


Réflexion


Mais la VRAIE claque, on la reçoit après. Et elle est encore plus puissante que la première. Le message d'Hideaki Anno est simple, et il s'adresse justement aux otakus auxquels il avait ironiquement destiné le début de la série. " Sortez un peu ! On vous sert sur un plateau la série qu'il vous faut, et vous vous en abreuvez sans vous poser de questions ! Ouvrez les yeux, regardez un peu autour de vous ! On peut avoir une passion sans s'y enfermer !! ".

Anno a mûri. Ce n'est plus un otaku, dans le sens péjoratif du terme. Pourtant, il aime encore plus l'animation. Depuis longtemps déjà il voulait y faire passer un message philosophique. Sur ce monument d'émotion pure qu'est Gunbuster, déjà un immense chef-d'oeuvre (et le mot est faible !), le côté commercial a repris le dessus et les collaborateurs d'Anno ont préféré modifier en partie son script pour le rendre plus accessible. Sur Nadia, sa plus grande liberté lui avait permis de nous délivrer une première ébauche de sa réflexion. On commençait sur le principe d'un bon Jules Verne, pour finir sur une histoire d'extra-terrestres (déjà !) et sur la question de la naissance de l'Homme. Qui est Dieu ? L'Homme a-t'il été créé par des êtres venus d'ailleurs ? Mais le scénario de la série est d'une richesse tellement plus excitante, que ce soit dans la profondeur des thèmes abordés ou dans le réalisme poussé jusqu'au moindre détail, qu'un numéro entier de Namida ne suffirait pas pour vous le décrire... Déprimant ? Non, excitant !


Introspection


Shinji, le héros, est appelé par le directeur de la mystérieuse organisation gouvernementale Nerv, qui n'est autre que son père, le sombre Gendô, qui
Mise à nu
l'avait abandonné quelques années auparavant. Sa mission : piloter un Evangelion. Ces robots géants sont en fait, première surprise pour les otakus, de véritables entités vivantes, clonées à partir du corps d'un des deux Anges arrivés en éclaireurs sur Terre quinze ans auparavant. Ceux-ci avaient provoqué une catastrophe au Pôle Sud et causé ainsi la mort de la moitié de la population terrestre. Eh oui. La Nerv a pu récupérer et cloner le corps de l'un de ces Anges, qu'elle ne cesse d'appeler " Adam "... Ajoutez une armure métallique à ces copies, contrôlez leurs mouvements à travers une synchronisation émotionnelle avec les Children (qui leur servent en quelque sorte de sur-moi), et vous obtenez les Evangelion, abrégés en " Eva ". Eve, née de la côté d'Adam... Toutefois, les Eva ne sont pas de simples copies du premier Ange. Ainsi, on leur a retiré le système S2 (S pour Solénoïde), qui donne leur autonomie aux Anges, ce qui oblige les Eva à porter une sorte de cordon ombilical accroché dans leur dos pour recevoir de l'énergie, et qu'accessoirement la Nerv puisse prendre le contrôle de l'Eva en cas de grave problème... Dans l'épisode 19, Shinji, synchronisé à 400% et fusionné avec l'Eva-01, va littéralement manger le 14ème Ange, le plus puissant d'entre tous, après l'avoir tué... Et intégrer son système S2. Personne ne sait ce dont pourra être capable à l'avenir cet Evangelion ayant hérité de l'autonomie des Anges.

Les Anges possèdent eux aussi leur sur-moi : des " noyaux ", boules rouges qui leur servent symboliquement de coeur, et qu'il faut détruire pour les annihiler... En fait, les Eva possèdent aussi un noyau, mais on ne le voit jamais, il est situé juste à côté de l'Entry Plug. Ces EP sont en fait de longs tubes qu'on insère directement par le cou dans le corps du géant et qui servent de cockpit aux Children.

La Nerv n'est pas aussi simple à décrire qu'on pourrait le croire. Elle entretient en effet des liens directs avec un comité secret international (lui-même dépendant de la pas très catholique et mystérieuse secte Seelé, symbole de l'âme en allemand, et digne héritière de l'armée de Gargoyle, le méchant de Nadia), comité qui cherche à atteindre " la complétion du genre humain ", en lui ajoutant quelque chose qui lui manque... Qui manque au monde, ou qui manque à Shinji ? C'est là que mènent toutes les questions posées dans la série.


Visions


On peut en fait avoir plusieurs visions d'Evangelion. Une vision concrète, la plus improbable contre toute attente, car elle n'est plus valable dans les deux derniers épisodes. Une vision théologique, selon laquelle les Anges seraient des créations de l'Homme, qui par là-même montre bien qu'il porte en lui les gènes
Adam...
de sa propre destruction... Ou encore une vision plus psychologique : la Nerv serait la représentation, à travers Gendô notamment, de tout un entourage de Shinji. Par extension, et symboliquement, ce serait cet entourage qui serait à l'origine de toutes les expériences que vit Shinji, jusqu'à l'arrivée des Anges, qui seraient donc l'outil permettant à Shinji de se trouver lui-même, de se trouver une raison d'être sur Terre, d'être accepté parmi les autres, et surtout, surtout, de s'accepter lui-même... Il y a de nombreuses variantes possibles à cette conception philosophique.

Il existe enfin une quatrième vision, que ne dénierait pas Anno : celle d'une critique du monde de l'animation. Si l'on considère que la Terre représente ce monde, la mort de la moitié de la population en l'an 2000 (voir plus loin les explications sur le Second Impact) pourrait être le symbole de la crise actuelle qui met beaucoup d'animateurs au chômage. La Nerv, c'est la Gainax. Et Shinji, c'est Hideaki Anno. Transposez. Pourtant, ne croyez pas que Shinji soit une copie conforme d'Anno. En effet, celui-ci a déclaré dans une interview qu'il se sentait plutôt proche, à l'instar de votre serviteur, de Misato, la seule véritable amie de Shinji au coeur de la Nerv, celle qui le chaperonne et l'héberge chez elle depuis le premier épisode. En associant Anno à Shinji, on a la moitié de la réponse à nos questions. L'autre moitié, c'est à vous de la trouver, à travers votre propre réflexion spirituelle. C'est une question de communion émotionnelle avec l'oeuvre, comme celle des Children et des Eva. La série trouve tout son intérêt à travers l'opinion que vous aurez sur ses mystères les plus profonds. Chaque réponse que vous leur trouverez sera la bonne, du moment que vous en ayez la conviction la plus intense. C'est à cette seule conviction qu'on peut progresser dans la vie. Croire.

1 2 >>