Warning: fopen(CACHE/0/header.99fb99_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
CYNA.NET «
Vous êtes ici : Accueil Dossiers Neon Genesis Evangelion Evangelion en profondeur
Plan du site Ecrire au WebmasterVersion imprimable
Le 17 août 2004 à 18h14
Publication d'origine : 29 juillet 1996
Ecrit par Nao/Gilles

Evangelion en profondeur

Psychologie


Warning: fopen(CACHE/8/compte_articles.db8d52_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Sections
News
News et brèves
Leiji Matsumoto
Albator et Galaxy Express
Gundam
Robots humanistes
Ginga Eiyû Densetsu
Satire politique et rétro-futurisme
Tenkû Senki Shurato
Mythologie, armures et Emotion.
Hokuto no Ken
Tu es déjà mort !
Anime Grand Prix
Le festival de vieilleries
Jojo's Bizarre Adventure
L'originalité à tout prix
Lupin The 3rd
Arsène et jeunes dentelles
Live
Films & séries live
Neon Genesis Evangelion
Théologie, philosophie et quête de soi
Encyclopédie
Le paradis du staff
Derniers Articles
Réflexion (Page 1)
Introspection (Page 1)
Visions (Page 1)
Procès (Page 2)


Evangelion aurait pu se terminer au 24ème épisode. Un épisode étrange s'il en est, où apparaît un nouveau personnage, le troublant Kaoru, qui remplacera Asuka au pilotage de son Eva. Celle-ci vient en effet de perdre le pouvoir de communier avec celui-ci. Depuis, elle est entrée dans un état de catatonie, ne se nourrit plus et se laisse mourir. Elle qui
Combats métaphoriques
était la plus gaie de tous... Kaoru s'avèrera en fait être le 17ème et dernier Ange. Symbolique là encore : le dernier de leurs ennemis, le plus terrible de tous, était en fait un être humain... Matière à réflexion, une nouvelle fois. Surtout quand on sait que le terme japonais employé pour décrire les Anges est Shito, qui se traduit normalement par apôtre. Il faut savoir que dans de nombreuses régions du Japon, c'est ainsi qu'on prononce le mot hito, autrement dit... être humain. De là à pouvoir associer les Anges aux Humains, il n'y a qu'un pas. Mais restons dans les particularités de la langue japonaise. Comme je vous l'expliquerai plus loin, on devine en décomposant le nom de Kaoru, Nagisa, qu'il est destiné à mourir.

C'est lui-même qui demandera à Shinji la délivrance... Ce dernier sera traumatisé par l'idée d'avoir tué un homme. Si proche de lui, si timide, si sensible... Une fin étrange pour une série, mais une fin tout de même. Même Misato n'arrivera pas à remonter le moral de Shinji, à l'empêcher de sombrer dans la dépression. Dans l'épisode suivant, on assistera alors au " procès spirituel " des trois Children principaux, et surtout de Shinji. Chacun essaiera de trouver sa nouvelle voie, en trouvant ce qui manque en lui, en complétant son âme.


Procès


Shinji mérite de vivre. Il a bel et bien une place sur Terre... Il finira par le comprendre de lui-même, dans le dernier épisode. Il retrouvera, ou plutôt découvrira ainsi la joie de vivre, et le désir d'aller plus loin. Ne l'oubliez surtout pas : Shinji a suivi le même chemin didactique que Hideaki Anno, même si ce dernier explique se sentir plus proche, sur le plan psychologique, de Misato. Oui, c'est certain, le réalisateur a gagné sa place parmi nous, à travers cette oeuvre qui apporte une contribution monumentale à notre réflexion.

Au fur et à mesure que se déroulait la série, il se détachait un peu plus de l'idée que se faisaient les otakus d'une bonne série, en introduisant tous ces éléments surréalistes et philosophiques, ou encore en abaissant petit à petit la qualité de la réalisation (véritable critère de sélection de qualité chez ces mêmes otakus) et en insérant même des dessins " faits main " à la place des cellulos traditionnels dans les derniers épisodes. Interrogé à ce sujet, même s'il sait qu'il a été réduit à cette solution uniquement parce qu'il avait pris du retard dans la production, il hurle au fétichisme... " Vous pensez vraiment qu'un personnage dessiné sur cellulo fera passer plus
Liés à jamais
d'émotion qu'à travers un dessin au crayon ? "... Même réaction énervée face à tous ceux qui s'arrêtent à la surface de l'oeuvre et ne cherchent pas à en tirer la véritable essence.

Bilan général : un tollé de la part des téléspectateurs. S'estimant lésés par une fin aussi " absurde " (comme quoi, être Japonais n'empêche pas d'être con !), ils sont des milliers à ensevelir de courrier le diffuseur, Tôkyô TV, qui ne peut que se confondre en excuses. Des centaines de messages d'indignation sont postés sur Internet. Une situation sans précédent. Hideaki Anno se voit contraint de rassurer les foules en promettant à l'occasion de la série en Laser-disc de retaper la série à partir de l'épisode 21 et de refaire entièrement les deux derniers, qu'il proposera sur le support laser dans les deux versions existantes. Evidemment, ne comptez pas sur lui pour nous donner une explication. Il a simplement voulu gagner du temps, mais heureusement il laissera planer le mystère ! Il a également annoncé pour le printemps 1997 deux films cinéma consacrés à Evangelion. Le premier, Evangelion Shito shinsei (La résurrection des Anges, ou en anglais Death and Rebirth), reprend dans sa première partie la série TV à travers un résumé des 24 premiers épisodes parsemé de nouvelles scènes inédites, et surtout, dans la deuxième moitié, les deux premiers tiers de l'épisode 25 refaits. Le second film, The End of Evangelion, est composé des épisodes 25 et 26. Les passages de l'épisode25 qui avaient été "bâclés" ont été corrigés par la même occasion. Le troisième et dernier film, Revival of Evangelion, est composé de trois parties : Evangelion: Death (True)², version "director's cut" du segment Evangelion: Death du premier film, suivi des épisodes 25 et 26.

Sommes-nous seulement certains que les personnages et les situations de la série ont vraiment existé, et que ce n'est pas Shinji qui les a imaginés ? D'ailleurs, dans le 26ème épisode, le monde que nous avons connu dans le reste de la série n'existe plus et Shinji, devenu après sa complétion une sorte de nouveau Dieu, va pouvoir se créer un nouvel univers, dans lequel il se sentira plus à l'aise... Peut-être est-ce celui-là que l'auteur choisira de nous décrire.

<< 1 2