Warning: fopen(CACHE/0/header.99fb99_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
CYNA.NET «
Musique
Vous êtes ici : Accueil News >SoundTrackListing<
Plan du site Ecrire au WebmasterVersion imprimable
Le 25 février 2004 à 20h30
Ecrit par Nao/Gilles et Arion

>SoundTrackListing<


Warning: fopen(CACHE/f/newsheader-2-2.0be51f_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79

Warning: fopen(CACHE/8/compte_articles.db8d52_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Sections
News
News et brèves
Encyclopédie
Le paradis du staff
Archives
Scripts Hadès
Script Tenkai
[Mise à jour le 1er avril 2004] Quoi, il est pas beau mon effet de design sur le titre....?! Bon, bref... Oyez, fans du Tenkai ! Avec 3 jours de retard (sic : je vous l'ai dit, je me repose de la période de suractivité du site ce mois-ci), voici le tracklisting complet du CD soundtrack du film, tel que présenté sur le site de HMV (un cousin japonais de la Fnac).


Titres originaux

La jaquette en grand format
1. Tenkai-hen Josô e no zensôkyoku (2'19)
2. Artemis no shutsugen (1'34)
3. Athena no ai (2'50)
4. Seiya to Marin (1'50)
5. Sanctuary no kutô (2'10)
6. Seiya, futatabi (1'32)
7. Shun Vs Theseus (2'25)
8. Ikki tôjô (1'38)
9. Athena no Saint (3'25)
10. Tsurai tatakai (1'44)
11. Seiya-Hyôga-Shiryû Vs Odysseus (2'31)
12. Ikaros no omoi (3'21)
13. Seiya Vs Ikaros (2'19)
14. Yasashii toki (1'02)
15. Ugokidashita unmei (3'47)
16. Yurushite... (2'18)
17. Athena no ketsui (2'02)
18. Tôma to Marin (2'46)
19. Dôkoku (2'14)
20. Kyûkyoku no Cosmo (2'20)
21. Itsuka, dokoka de... (0'47)
22. Never - Saint Seiya no Thema - (5'05)
 (Générique de fin par MAKE-UP)

Durée totale : 52 minutes (Audiograbber indique 52'08 contre 52'00 pour Winamp), soit bien au dessus des précédents OST officiels...


Traduction et commentaires

Traduction et quelques premières impressions des auteurs de Cyna.

1. Prélude à l'Ouverture du Tenkai-hen [1]
- L'intro du film fait fortement penser à l'Image Album Hadès, limite glauque... Particulier ! Mais elle est très bonne quand même. On y retrouve surtout une influence "rétro" de Captain Harlock et des touches évidentes provenant des compositions de la série Asgard et du prologue d'Abel. L'apparition du titre à l'écran est soulignée par des choeurs et des orgues très inspirés de Lucifer.

2. L'apparition d'Artemis
- Peut-être le plus beau thème de l'album, même si sa version complète ne nous "surprend" peu (on s'était imaginé ce genre de développement avec la version courte de l'extrait vidéo..). L'utilisation prononcée du piano électrique fait immédiatement penser aux partitions d'Abel, où cet instrument était omniprésent. Utilisation également marquée du violon électrique qui rappelle quelques thèmes célèbres de la première époque du Sanctuaire. Elégant, mais sans surprise.

3. L'amour d'Athéna [2]
- Première partie assez sombre, avec prépondérance de cuivres faisant penser à Asgard-tv. Les mélodies de la seconde partie, plus gaies, font davantage penser au Sanctuaire première époque. Des mélodies simples mais efficaces.

4. Seiya et Marin
- Même mélodie que la piste précédente, au xylophone cette fois, accompagné des instruments à corde habituels. A 55 secondes, la mélodie prend une tournure dramatique très intéressante et plutôt belle. La fin de cette composition fait furieusement penser - à la note près - à la chute de certaines pistes du Sanctuaire.

5. Agonie au Sanctuaire [3]
- Piste très émouvante... Un très beau solo au violon, référence immédiate à Asgard-tv, puis entrée du haut-bois, bientôt relayé par l'ensemble des cordes et les choeurs. Possible morceau culte une fois le film vu....!

6. Seiya, de nouveau [4]
- Une piste une nouvelle fois très rétro, avec l'omniprésence du synthé. Un thème un peu facile qui aurait facilement eu sa place au tout début de la série, dans une scène à l'orphelinat avec Miho par exemple.

7. Shun contre Theseus
- Un morceau à part, mais nous sommes conquis par l'utilisation des sons africains au début....! Surtout vers 11-12 secondes. En ce qui concerne le reste de la piste, c'est un morceau très Hitchcockien... Vous savez, Hermann et tout ça. Surtout les violents stridents à la fin... Une piste constituée de plusieurs morceaux glauques et tendus. Synthé, percussions, cuivres et guitare électrique.

8. Ikki entre en scène
- Gé-ni-ale ! Imaginons : un plan vu de face d'Ikki se rapprochant, sortant des flammes brûlantes de l'Enfer... La mélodie et l'instrumentation sont TRES fidèles au style des musiques d'Ikki. Guitare électrique (récurrente dans les thèmes de ce personnage), piano électrique, cordes et cuivres. Il y a un effort certain sur la mélodie, on commençait à désespérer un peu. A 55 secondes, développement classieux du thème : le passage avec les violons est tout simplement très entraînant et donne une impression de passage épique... Epique mais pas larmoyant : bien !

9. Chevalier d'Athéna [5]
- Un très beau morceau, mais peut-être un poil trop monotone. A apprécier totalement dans le film, sans aucun doute. Vers 1min10, les choeurs entrent en scène de manière très noble et apportent de la grandeur au morceau. Le thème est ensuite décliné alternativement par les cuivres et les cordes, et par les choeurs.

10. Un combat douloureux
- La fameuse nouvelle "marche militaire" du film. Très intéressante, elle fait peut-être un peu trop penser à Sangokushi (travail antérieur du compositeur), pour le coup. Fort sympathique, néanmoins.

11. Seiya, Hyôga et Shiryû contre Odysseus
- Rappel immédiat du Prologue d'Abel par moments, avec omniprésence de la flûte traversière. Les cuivres font eux penser à Asgard-tv. Une piste plutôt curieuse, dans l'ensemble.

12. Les sentiments d'Ikaros
- Après un début curieux, le morceau s'envole avant de retomber presque aussitôt et de laisser place à une série de morceaux que l'on aurait pu entendre au Sanctuaire première époque. Rien de franchement miraculeux.

13. Seiya contre Ikaros
- Reprise du thème d'Artemis, avec les mêmes instruments. Le passage d'action (vers 1 min. 20), plutôt jouissif, rappelle beaucoup Hadès, avec une pincée d'Asgard-tv et Abel pour les thèmes des cuivres. La piste s'arrête alors que les violons développent un thème d'une compléxité et d'une élégance qu'on avait guère plus entendues depuis Abel (vers 2min.05), frustrant !

14. Moment de tendresse [6]
- Reprise détournée et troublante du Thème de Hyôga du Sanctuaire. Harpe, guitare. Un thème court et joli, sans réelle inventivité.

15. Le destin se met en marche
- Une piste très hétéroclite. Pas de thème principal, melting pot de sonorités et d'instruments. Le genre de piste qui n'existe vraiment que dans le film.

16. "Pardonne-moi..."
- Le film Asgard n'est pas loin, avec ses choeurs délicats et solennels, et son haut-bois mélancolique. Très beau, mais de facture plutôt classique au niveau de la mélodie et de l'orchestration. On est finalement assez loin des envolées lyriques des films Asgard et Abel. Vers 1min.37, le thème est décliné au piano avec les cordes... Le lyrisme devient légèrement sirupeux, et on passe presque à la parodie de film d'amour (faisant furieusement penser à une scène du désopilant "Magnifique" de Philippe de Broca !), mais fort heureusement les choeurs viennent finalement à la rescousse et concluent le morceau en beauté. Ouf !

17. La décision d'Athéna [7]
- A l'image de la piste 15, peu d'intérêt sur CD, jusqu'à la reprise hypnotique du thème d'Artémis.

18. Tôma et Marin
- Encore un morceau faisant penser en partie au Prologue d'Abel ou à certaines musiques contemplatives d'Asgard-Tv, avec les cuivres et le haut-bois. Vers les 2 min. le thème prend une tournure très douce et amoureuse. Yokoyama frôle de peu la carricature par moments. Son talent lui
sauve la mise !

19. Lamentation
- Beaucoup de pistes utilisent les instruments de Sangokushi. Alors quand on en arrive à utiliser le même genre de mélodie, c'est bizarre...! L'intervention de l'orgue et des percussions donne une toute autre dimension (salutaire) à la piste. Très beau.

20. L'ultime Cosmos
- L'orgue est roi et se rapproche plus de Final Fantasy que de Lucifer. Les percussions, comme dans la piste précédente, renouvellent bien l'ensemble et donnent un cachet sympathique, avec les choeurs, les violons, la guitare électrique et les cuivres.

21. Un jour, quelque part...
- Un morceau très court, reprise d'un des thèmes clés de l'album. Violon solo et cordes secondaires. Mélancolique et beau. Mais rien d'extasiant.

22. Never - Thème de Saint Seiya -
 (Générique de fin par MAKE-UP)
- La chanson de Make Up est très chouette ! Ambiance très rétro, mais quel plaisir d'entendre à nouveau cette voix sur Saint Seiya. Mélodie très entraînante et excellente interprétation. Un futur générique de début pour la série Tenkai ? ;)

En ce qui concerne les titres des pistes, on l'aura compris, ils sont beaucoup moins léchés que dans les OST précédents... "Machin contre Machin", on a vu mieux, et il y a trois titres qui s'inspirent de titres des précédents albums, dont deux sont carrément identiques...! Mais bon, d'autres rattrapent un peu l'ensemble, comme "Un jour, quelque part..." ou encore "Lamentation", qui me rappelle le deuxième épisode de Hadès.


Verdict

Ne nous voilons pas la face, cet album est un cran en-dessous par rapport à ce que Yokoyama nous avait habitué dans ses dernières compositions pour notre série fétiche. Moins abouti qu'un Abel ou même qu'un Poséidon, l'album, comparé au grand orchestre et à la symphonie élaborée et grandiose d'un Abel ou du film Asgard, a un côté un peu "cheap". C'est juste beau... Mais il n' y a finalement pas de quoi se damner. En fait, cette BO du Tenkai pourrait être cataloguée de "retour aux sources innovant". Oui, le son semble avoir mûrit mais Yokoyama est redescendu d'un cran au niveau musical et est revenu à des sons faisant davantage penser aux premières compositions du Sanctuaire qu'aux suites symphoniques composées pour les long-métrages antérieurs de la saga. Des mélodies simples, efficaces, mais au développement symphonique et lyrique limités. Il ne faut pas se leurrer : on *espérait* tous une partition du niveau d'Abel, mais on *attendait* moins bon que ce qu'on a au final...! Et puis, quel bonheur d'entendre de nouvelles compositions de ce génial compositeur pour la série de notre coeur. Cela n'empêche pas, malgré tout, une légère déception.

L'influence est vaste : Abel et Hadès en priorité, ainsi qu'Asgard-tv et Asgard le film (principalement pour les choeurs), le Sanctuaire première époque, et même Sangokushi et Captain Harlock ! Il y a à boire et à manger. Trop de variété en fait, peut-être... Trop de variété (dans les types de son) et un peu trop de répétition (dans les mélodies), paradoxalement, aussi. Les choeurs semblent beaucoup plus en "retrait" sur cet album qu'ils ne l'étaient sur le long-métrage d'Asgard. C'est une discretion un peu frustrante... Le Yokoyama de 88 aurait bien plus tiré parti de la présence des choeurs pour en faire quelque chose de plus grandiose et de plus abouti mélodiquement. Le côté moins élaboré ou curieux des musiques peut être expliqué. Le compositeur rapportait en effet dans le livret du CD son désir et celui du réalisateur Yamauchi de faire table rase des morceaux antérieurs composés pour la saga. En somme, le compositeur d'Hiroshima s'est évertué à créer un nouveau son pour Saint Seiya, tout en conservant quelques repères musicaux pour ses fans. Au final, l'album est un véritable patchwork de ses oeuvres : de nouveaux sons et tonalités, mais avec un style et des mélodies rappelant les travaux antérieurs du compositeur et les premières partitions élaborées pour la série en 1986.Le rendu de celles-ci sur album n'étaient d'ailleurs pas intrinsèquement extraordinaires et pourtant... Elles sont cultes dans nos coeurs, puisqu'elles sont passées dans nos coeurs et nos imaginaires en étant définitivement associées aux images.

Je crois qu' il faudra se donner du temps, pour voir le film du Tenkai-hen et bien le digérer. Tous ces morceaux "arides" avec juste un ou deux instruments, cela passe assez mal en CD quand on a aucun support visuel à y associer. Il faut absolument les mettre en contexte pour pouvoir les apprécier correctement. Nul doute qu'une fois avoir dévoré amoureusement ce nouveau long-métrage très attendu, ces compositions prendront une toute autre ampleur émotionnelle et sentimentale. Comme les anciennes musiques, finalement.
 
- Jaquette dégottée par Daidai avant tout le monde :)
- Tracklisting et traduction par Naoki
- Commentaires par Naoki et Arion, mis en forme par Arion à partir de nos échanges épistolaires, pas forcément un boulot évident :)
[1] J'aurais dû mettre "Préface de l'introduction au début du prélude de l'Ouverture du Chapitre du Monde des Cieux", tant qu'à faire...

[2] Ca, c'est aussi le titre de la piste 5 de l'OST 3 du Sanctuaire...

[3] Ou "Un dur combat au Sanctuaire"

[4] Ou "Seiya, de retour", si on veut bien adapter...

[5] Ca, c'est aussi le titre de la piste 6 de l'OST 1 du Sanctuaire... La seule différence est que l'OST 1 utilise les kanji de "déesse" pour écrire le mot "Athéna", tandis qu'ici le nom est simplement écrit en katakana...

[6] Ou, en extrapolant, "Instant de grâce"...

[7] Là, on frise le ridicule : la piste 3 de l'OST d'Abel se nomme "La décision de Saori"...

Il y a 4 commentaire(s) pour cet article.


Warning: fopen(CACHE/a/posts-727.236c19_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Messages : 162
OST Tenkai : Commentaires - le 1er avril 2004 à 23:46:08
Chers lecteurs, article >SoundTrackListing< mis à jour !
Vous les attendiez, les voici : les commentaires et autres impressions sur les musiques de l'OST du Tenkai. On a mit le temps, mais il fallait s'occuper de compiler et mettre en forme le produit de nos fructueuses correspondances épistolaires. Et comme nous sommes passionnés et bavards, ce n'est pas une sinécure ! ;-)

L'article Saint Seiya : Original Soundtracks sur les Cd de la série a également été mis à jour.
Messages : 17
> SoundTrackListing< - le 3 avril 2004 à 04:41:46 (Thread)
Et bien en voila une analyse complete!

Bon personellement, j'adore ces musiques, peut etre plus parce que j'y associe les images du film. Je suis quasiment sur que cet article sera mis a jour quand vous aurez vu le film!
Messages : 42
> SoundTrackListing< - le 6 juin 2004 à 15:20:54
Effectivement, ayant pu me procurer l'album, il n'y a rien à redire dans cette analyse du CD. Des beaux thèmes (par exemple celui d'Artémis ^^) et des moins bons...Comme vous l'avez dit, il faut voir le film pour pouvoir apprécier ces musiques à leur juste valeur sinon "elles passent par une oreille et ressortent par l'autre" (autrement dit elles ne nous marquent pas vraiment).
Enfin, mon coup de coeur sur cet album, c'est le générique de fin de Make-Up (très bonne surprise...Je m'attendais à autre chose en fait) qui tâte sévèrement ^^ ! "Futur générique de début de la série Tenkai-hen", hein smiley ?

Moralité : Vite, le 5e film smiley !!

St. Matt