Warning: fopen(CACHE/0/header.99fb99_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
CYNA.NET «
Vous êtes ici : Accueil Dossiers Gundam Les origines : Kidô Senshi Gundam
Plan du site Ecrire au WebmasterVersion imprimable
Le 17 mai 2003 à 04h30
Publication d'origine : 1994
Ecrit par Nao/Gilles

Les origines : Kidô Senshi Gundam


Warning: fopen(CACHE/8/compte_articles.db8d52_tmp) [function.fopen]: failed to open stream: Disk quota exceeded in /home/cynagame/dossiers/inc-cache.php3 on line 79
Sections
News
News et brèves
Leiji Matsumoto
Albator et Galaxy Express
Gundam
Robots humanistes
Ginga Eiyû Densetsu
Satire politique et rétro-futurisme
Tenkû Senki Shurato
Mythologie, armures et Emotion.
Hokuto no Ken
Tu es déjà mort !
Anime Grand Prix
Le festival de vieilleries
Jojo's Bizarre Adventure
L'originalité à tout prix
Lupin The 3rd
Arsène et jeunes dentelles
Live
Films & séries live
Neon Genesis Evangelion
Théologie, philosophie et quête de soi
Encyclopédie
Le paradis du staff
Derniers Articles
Les personnages (Page 1)
La famille Zabi (Page 3)
Méchas (Page 3)


Mathilda Ajan [Machiruda]: enfin une femme-soldat basée sur Terre... Elle dirige un commando suicide qui s'infiltre dans les territoires occupés par Zion dans la région d'Odessa (Mer Noire), où se trouvent des mines qui renferment l'élément indispensable à la fabrication de MS perfectionnés - je crois que c'est le Gundalium mais je n'y connais quedalle et ce n'est pas ça l'important. Bref, pour pouvoir construire du Gundam, il faut voler ce métal à Zion mais comme ceux-ci ne sont pas fous, ils se défendent et il ne reste pas grand-chose du commando à chaque fois... En fait, je ne sais pas combien de fois elle va faire ça.

Grade: Chûi
Voix: Keiko Toda (Ayanosuke dans Yôtôden, Hitomi dans Cat's eye, Kaoru dans Oniisama e, Hajime Amamori dans Sennen joô, Oscar dans le film de 1990 de Lady Oscar, Sophia dans Kaze no na wa Amnesia, etc...)

Ranba Ral [Raru]: beurk, j'aime pas ce nom tordu... Bref. C'est un type assez gros (encore un), moustachu, cheveux gris, gradé Taii, et dont le père a eu une importance capitale dans l'Histoire de Zion. En effet, Jinba était le meilleur ami de Zion Zum Daikun. C'est lui qui a emmené Char Aznable et Sarah Mass aux USA après la mort de celui-ci. Ranba, quant à lui, a choisi son camp: le clan des Zabi. Il poursuivra le White Base sans relâche. Il finira par y pénétrer, une fois sur Terre, et cherchera à venger son maître Garma, mais se retrouvera nez à nez avec Sarah ("princesse ! c'est bien vous ?"). Choqué, il sera retrouvé, poursuivi et finalement tué par Amuro - euh, enfin, il va faire une chute fatale du haut du vaisseau, si je me souviens bien.


La famille Zabi

Il y a le papa (ancien conseiller de Zion Daikun avec Jimba Ral), un vieux fou trop ambitieux, ses trois fils et sa fille.

- Degin Sod Zabi: le père. Né en 0017. Il n'a pas un physique de jeune premier, son organisme n'a pas dû supporter les sept tonnes de chocolat qu'il avait gagnées à la suite du concours "le grand jeu des nouvelles chansons d'Ariane" organisé par le Club Dorothée. Non, sérieusement, il a beaucoup d'ambition mais il la perdra après la mort de Garma qui lui montrera la vanité de ses espérances... Ce qui permettra à Giren de reprendre officieusement le contrôle des opérations.

Grade: Kôô (boss de fin de jeu)
Voix: Ichirô Nagai, Mamoru Fujimoto et Shôka Shibata

- Giren Zabi (né en 0044)

C'est celui qui est plus ambitieux et fou que ce qu'on croit. Il ira jusqu'à tuer Degin, son père (vers la fin de la série), pour assouvir sa propre soif de pouvoir. Ce que Kisylia ne lui pardonnera pas: elle l'exécutera à son tour, sans pitié. Il était aux commandes des troupes de l'astéroïde Abaoaku.

Grade: Taishô (Général)
Voix: Shû Tanaka

- Garma Zabi (né en 0059)

Il n'apparaît que dans les épisodes 6 à 10 de la série. Il est le premier des Zabi à succomber. Il est plutôt du genre efféminé, délicat et un peu bête. Il n'est pas si méchant que ça... De plus, il bénéficie d'une voix superbe. Notez qu'il était ami avec Char Aznable, mais ce dernier ne le fréquentait que pour mieux infiltrer l'armée de Zion... D'ailleurs, il lui tendra un piège en l'obligeant à pénétrer dans le White Base où il sera exécuté. Garma était en poste sur notre belle planète, il dirigeait les territoires occupés par les troupes de Zion (et notamment l'Amérique du Nord, en opposition à l'Amérique Latine où se trouvait le QG des Forces Fédérales, Jaburô).

Grade: Taisa (Colonel)
Voix: Katsuji Mori (Nephrite dans Sailormoon, 4 personnages de Saint Seiya dont Jaô dans Abel, Robespierre dans Lady Oscar, Carson dans le film de Dirty Pair, etc.)

- Dozuru Zabi (Dozzle ?) (né en 0051)

Il a l'air d'une grosse brute à première vue (le physique !), mais en fait il a un coeur d'or. Il est marié et a une petite fille (Minerva), et pour lui sa famille passe avant tout. Il sera tué à la fin de la série à bord de son MA Big Zam, en tentant de protéger la base de Salomon. Bien sûr c'est le Gundam qui aura raison de lui... Dommage, il me plaisait beaucoup.

Grade: Chûshô
Voix: on aurait pu s'en douter, Tesshô Genda (Mammouth)

- Kisylia Zabi (prononcer Kshilia)

Cette belle (?) salope est née en 0054. Elle contrôle plus particulièrement les bases de Zion situées dans la zone lunaire, notamment Granada. Notez qu'elle porte un masque la plupart du temps.

Grade: Shôshô.
Voix: ô joie, Mami Koyama (Shina...)

Les écritures originelles des prénoms de ces personnages sont, dans l'ordre, Degin Sodo, Giren, Garuma, Dozuru et Kishiria.



Méchas

RX-74 Guntank: Mobile suit de Hayato Kobayashi, avec un tank à la place des jambes.

RX-76 Guncannon: Mobile suit de Kai Shiden à forme humaine, avec un canon implanté dans l'épaule.

RX-78 Gundam: le tout premier Gundam jamais mis au point. Piloté par Amuro.

Ziong: dernier Zaku utilisé par Char dans la série. Il est caractérisé, comme pour le Guntank, par l'absence de jambes. Détail qui gêne beaucoup le pilote au départ, jusqu'à ce qu'il se rende compte que ça n'est finalement pas si gênant que ça, au contraire...

Vaisseau: le White Base (WB en abrégé). Il fait partie des vaisseaux de classe Pegasus (voir la section Méchas et vaisseaux). On écrit Howaito Bêsu en japonais, mais il porte aussi un autre nom, celui qu'emploient les soldats de Zion: le Mokuba. Je n'ai lu ça dans aucun autre zine et pourtant c'est un élément important. En effet, le terme "mokuba" signifie littéralement "cheval de bois". Ce qui s'explique facilement quand on voit la forme approximative du vaisseau: un cheval dans la position du célèbre Sphynx. Mais pourquoi en bois ? Il y a aussi une explication. En fait, on emploie également le nom de Mokuba pour désigner... le Cheval de Troie. C'est donc ainsi que les membres de Zion voient le vaisseau ennemi... (à noter qu'un Pegasus qui apparaît dans Gundam 0080 se nomme... le Troy Horse !)

Mon opinion. Pour la première fois de l'Histoire de l'animation japonaise, un dessin animé de robots destiné a priori aux enfants racontait une histoire grave, sérieuse, terriblement humaine et poignante, avec une narration très adulte ; la véritable cible, c'étaient bien sûr les futurs lecteurs de Namida. Pour cela, les musiques sont très bien adaptées, bien que très différentes du style de Candy Candy. Les méchas sont plus réalistes que ceux des DA de la même époque, et le scénario est très riche - je suis loin de vous avoir raconté toutes ses ficelles ici, mais je pense que l'important est de vous permettre de comprendre les autres oeuvres, pas de mélanger le plus important à savoir et l'anecdotique, comme les déroulements des diverses batailles...

Gundam a amélioré un style de réalisation prisé chez la Sunrise et réutilisé par la suite dans des séries comme Votoms. Il est étonnant de constater que cette oeuvre, datée de 1983-84, ait une réalisation largement plus proche d'une série de 1979-80 que d'une autre de 1985-86. Je parle de Z-Gundam bien sûr, qui est d'ailleurs sans doute le premier "D.A. moderne" de la Sunrise avec Dirty Pair.

Bien entendu, le plus évident des défauts de Gundam est la qualité de l'animation et des dessins, assez médiocre et même inférieure à de nombreux dessins animés qui sortaient à l'époque (on se souvient des superbes dessins de Versailles no bara et de l'excellente animation de Conan, série produite il est vrai par la NHK). Mais un autre défaut assez énervant est le public visé, sans doute 8-13 ans: de ce fait, Tomino a été forcé de mettre la dose sur les robots-qui-sauvent-le-monde avec des scènes de transformation dignes de Bioman. Défaut qui sera heureusement corrigé en grande partie dans les films, plus sélectifs et destinés à un public de fans.

<< 1 2 3